Ca y'est, c'est fait. J'en suis encore toute émue!!

En 1993, au cours d'un fabuleux Frühstück dominical, avec du Mett, des eingelegte Heringe, de la Bauernblutwurst, de la moutarde Tomy, et autres gâteries matutinales d'un petit déj allemand, j'ai découvert les Chants Ouvriers par Hannes Wader.

Parmi ces Arbeiterlieder: der kleine Trompeter.

Quelques années plus tard, dès ma première année d'enseignement, j''étais démangée par l'envie de le faire en classe. Mais jusqu'à ce jour, je n'en n'avais eu ni le courage ni l'occasion. Le fantasme débilos mais persistant de voir mes élèves entonner:

"Vor all unsren Kameraden.... " Et cet instant, je l'ai vécu cet aprèm avec ma classe euro. Ils ont été cools! Ils m'ont même pas dit que je jouais de la guitare comme un manche... Ludwig, m'a juste demandé si je l'utilisais comme cendrier, quand j'ai ouvert la housse(ups!). Trop beau, on l'a chantée 3 fois!!

Merci les schtroumps! Profs de tous les pays, unissez-vous pour dire "du kannst mich..." à la pédagogie qui se chatouille le nombril et faites vous plaisir!!!