Salut l'Educ'Nat, ça boome?

Et ben moi, je suis remontée comme un coucou suisse sous ecsta...Non, mais des fois, pour qui ils se prennent??

Faut dire que la journée n'a pas été bien terrible. A deux heures et quart, juste sur la digestion, au moment même où je reprimais un bâillement de satisfaction après l'excellent repas turc concocté par notre cuisinier maison, le petit Pierre a levé la main:

- Oui Pierre?

- Madam.....BLUUURRRP, et il a dégueulé tripes et boyaux sur son cahier, un peu sur les tables alentours, beaucoup dans la travée, et le dernier jet bien ciblé sur mon bon vieux magnéto! ( et oui, il est au premier rang)... Miam!

Bref, un peu plus tard j'ai dit aux élèves que je faisais grève demain, et ils m'ont dit que pour eux, ça ne changeait rien, car Mme X, les prenait.

Mme X est vacataire, elle est très sûre d'elle et se prend très au sérieux. L'enseignement dans le secondaire, ce n'est pas pour elle (c'est ce qu'elle dit, avec un brin de mépris dans la voix). Elle fera autre chose l'an prochain. En attendant elle bouffe à notre râtelier. Mardi, mielleuse à souhait, elle est venue me voir, pour me demander de déplacer une heure la semaine prochaine, ça m'arrangeait pas vraiment, mais bon, je suis plutôt arrangeante. Et cette salope brise MA grève dans mon dos???? Quel manque de savoir vivre!

En décembre, une pluie d'inspection s'est abattue sur notre petit collège. Tous les titulaires ont été laminés, mais mademoiselle la vacataire s'est vue descerner des lauriers par l'inspecteur. Je ne savais même pas que ça pouvait être inspecté un vacataire. Il aurait dû lui filer le CAPES tant qu'à faire, et surtout un aller simple pour le 9 Trois, ou une cité minière bien pourrie dans le Nord ou mieux, un fond de vallée dans l'Est.

Non, mais, oh!!

Melle la vacataire ne vient jamais à aucune réunion, ne s'implique dans aucun projet, eh, normal, c'est pas payé!

Tiens, d'ailleurs, parlons fric, pour un service de 18h, comme moi, Melle la vacataire touche 1700 €, soit 200 € de moins que moi, les réunions en moins. Et les fautes d'orthographe en plus: elle m'a laissé un mot de 3 lignes ce matin au sujet du cours déplacé de la semaine prochaine, bon, je suis pas bégueule, moi aussi j'en fais des fautes, mais bon 4 fautes sur trois lignes...et puis des fautes genre intitulé de groupe pour ados façon Facebook. Ca laisse pensif, mais elle  a la bénédiction de l'inspecteur...

Ah, oui, j'oubliais, pour ce qui est de la qualification, elle a une licence d'anglais, mais enseigne l'histoire-géo. Finalement, ce n'est qu'un détail.

C'est pas vraiment dans mes habitudes d'encourager la division au sein des enseignants, mais là franchement, c'est de l'abus.

Pour 45 profs, nous avons 8 vacataires dans l'établissement, plus de 17%, ce sera plus encore l'an prochain. Et encore, on n'est pas,  ici à Bordeaux, dans une académie sinistrée. Parents d'élèves, inquiétez-vous, révoltez-vous!

Combien ça fait de postes en tout, trustés par ces vacataires?

Sur ce, bonne grève!