Moi perso, j'ai rien fait. Être engagé à date fixe, ça m'a toujours fait chier.

Et puis y'en a plus que marre de ce succédané de prostitution. Car, évidemment, tout cela, c'est que des postures de séduction pour gratter 4 élèves par-ci, par-là.

On est mal. C'est dur d'être prof d'allemand, les clichés ont tellement la vie dure. Même les intellos cèdent à leur tapageuse omniprésence. Régis Jauffret, dans Claustria, s'attend à croiser Hitler au coin d'une rue de Vienne...

Sinon, son bouquin est pas mal du tout. Il a le mérite de mettre les pieds dans le plat.

Pour revenir au 22 janvier, faut dire que j'avais autre chose à foutre: je suis en train de préparer mon échange, de réserver mes billets de train. Eh, bien, ça s'arrange pas!

La SNCF ne peut pas me vendre des billets jusqu'à destination. Disons qu'on va à Oldenburg, et bien eux, ils me vendent un billet que jusqu'à Cologne. Après, tu te démerdes! J'ai téléphoné, évidemment, je vous passe les détails de taper 1 # et compagnie, pis ça coupe et tu dois raconter ton histoire 10 fois à des agents différents. Tout ça pour entendre dire, qu'ils ne peuvent plus acheter de billets à la Deutsche Bahn depuis la mise en concurrence. Non, mais c'est quoi ce binz, concurrence pour un trajet Cologne - Oldenbourg!! Bref, la Deutsche Bahn en profite pour te facturer 80 € de frais divers. C'est beau l'Europe!!

Y'en a ras le bol de ce monde pénétré jusqu'à la moëlle de mercantilisme, qui ne rougit pas de faire du fric sur les projets pédagogiques.

Ca va s'arrêter quand?

Et les médias qui nous assoment de commentaires convenus! Qui font un black out sur ce qui se passe vraiment:

Les gens qui en ont plus qu'assez de toutes ces mascarades:

- le triple A, on s'en branle, moi ce que je vois, c'est que je gagne moins qu'en 2006. Ma banque a eu les moyens de se payer deux relookages complets en deux ans.

- on est pas dupes, on ressent bien au quotidien que le pouvoir en place est en train de tout casser: c'est simple de fermer des postes, il suffit de nommer des personnes différentes en complément de service chaque année sur des postes déjà fragilisés. Et voilà, au bout de deux, trois ans, l'allemand ferme. What a pity! Puis on met des vacataires complétement barrés (ils ne le sont pas tous, je précise), c'est imparable et en plus ça lui retombe dessus si les parents commencent à bouger. Le rectorat et les chefs d'établissement n'assument pas leur responsabilité, alors que ce sont eux qui les recrutent.

Non, mais quelle embrouille! Mais vous n'avez pas tout vu, les libertés individuelles sont maintenant menacées, vous avez entendu parlé d'Acta? Censé protéger le droit d'auteur, c'est en vogue en ce moment! c'est aussi synonyme de la fin des médicaments génériques : les entreprises qui les fabriquent seront accusées de plagiats!

Putain, j'ai la radio en route, et je viens d'entendre Sarko prononcer le mot kafkaienne! Ca me débecte, t'en a pas lu une ligne!

Je supporte plus l'inculture crasse de nos pseudo dirigeants qui rampent devant les intérets de la finance, et font semblant de connaître Roland Barthes et Kafka.

Vous avez pas envie de vous révolter, vraiment?