C'est vendredi soir, et en fait j'aurais bien autre chose à faire, mais quand même, ça fait des semaines que je rumine ce petit papier, en réalité, ça fait des années que ça me hérisse.

Mais quoi donc, direz-vous?

Eh bien, la vaste arnaque orchestrée par les éditeurs scolaires.

Non mais oh! Fuckin'bullshit Sakrament! Faut pas pousser mémé dans les orties, quand même.

Dans les collèges, ce sont les conseils généraux qui raquent pour acheter les manuels scolaires. En clair, c'est nous, parce que c'est nos impôts.

En langue, non contents de faire débourser 15 ou 16 € par manuel, il faut encore que le collège acquière les cassettes ou le CD, entre 90 et 120 € selon les éditeurs. Et vas-y que je te pille les deniers publics sous le regard complice du ministère.

Mais ils ne s'arrêtent pas-là, en effet on ne renouvelle pas les manuels tous les ans, c'est pas assez rentable. Alors le manuel est inutilisable sans le cahier d'activité, le fameux workbook pour les amis de Shakespeare. Autour de 7 € par an par tête de pipe, à la charge des familles cette fois. Et ça, on l'achète tous les ans. C'est pas de la pédagogie, c'est du marketing! Igitt, igitt!

Quand  le ministère de l'Education va-t-il taper du poing sur la table?

Je crois que nos bons ministres s'en foutent comme de l'an 40. A croire qu'ils sont inféodés aux éditeurs.

Ben, gare à vous éditeurs, on risque fort d'être tenté de se passer de vous!

Cette année, j'ai testé sans manuel en 3ème. Ca marche! 140 € de moins dans votre poche! nananère!

Comptez pas sur moi pour renouveller les manuels non plus! Le mien va fêter son 12ème anniversaire, et il fait parfaitement l'affaire. Longue vie à lui!

Si je suis si remontée, c'est qu'une cassette de mon manuel est HS, bruit d'orchestre du Titanic en train de couler, et que ces enfoirés veulent bien me la remplacer ma foutue K7, mais uniquement pour la modique somme de 90 €!

De qui se moque-t-on?