Je me demande bien quelle sera la prochaine étape dans le grand saccage de l'Education Nationale. Sous couvert de "refonder l'école", noble intention, c'est bien le massacre de l'enseignement public qui est en train de se mettre en place avec la réforme du collège.

Ce serait cohérent, dans cette perspective inspirée au fond d'une politique libérale, que les académies épousent les limites des nouvelles régions.

On passerait donc de 26 académies à 13. Ca va se bousculer au portillon! Qui dégage, qui reste?

C'est peut-être pour ça qu'il y a tant d'excès de zèle chez certains hauts cadres de l'Educ. Nat. Ils veulent sauver leurs costumes 3 pièces et s'assurer une bonne place dans ce grand jeu de chaises musicales que sera le redécoupage des académies. Bref, ils jouent à "qui pisse le plus loin" sur le dos des élèves, ce qui ne les empêche pas de prétendre oeuvrer à la refondation de l'école. Navrant!

Ce temps venu, il faudra pas venir chouiner pour qu'on vous sauve les fesses. On se souviendra du passage en force de collège 2016, du ton comminatoire et du mépris qui accompagnent les tentatives de l'imposer à un terrain sinon hostile, du moins réservé, et vos pleurnicheries nous feront bien marrer!